Soin des arbres : le gui une plante invasive pour certains arbres

Durant la fin du printemps, nos élagueurs sont intervenus dans plusieurs parcs du Loiret pour supprimer du gui menaçant plusieurs arbres.

Plante parasite, le gui se sert des arbres pour survivre mais il s’attache à certaines espèces bien précises. Découvrez les origines et les spécificités du gui dans cet article !

 

Quels sont les dangers du gui pour les arbres ?

Le gui n’a pas de racine, c’est un parasite qui a besoin d’un autre végétal pour vivre. Il va chercher un hôte chez les arbres à écorce épaisse. En effet, il va s’attacher à l’écorce pour subsister et pomper dans la sève de l’arbre. Présente en grande quantité, le gui peut être dangereux pour lui et affaiblir dangereusement son organisme.

Suppression de gui sur des arbres du Parc du Poutyl d'Olivet par les élagueurs de Goueffon Élagage

Comment apparaît le gui sur l’arbre ?

C’est un phénomène biologique et ce sont nos amis les oiseaux qui en sont à l’origine. Les volatiles raffolent de cette plante. Ils mangent les baies du gui mais les graines contenues dans les baies ne sont pas digérées. Les graines de gui sont ainsi rejetées dans leurs selles et atterrissent sur l’arbre. La graine va se transformer en plante et prendre sa place progressivement sur l’arbre.

 

Supprimer le gui des arbres pour préserver les arbres

Romain et Vincent sont intervenus au Parc du Poutyl à Olivet et Jean-Baptiste et Léo au Parc de l’Hermitage à Fleury-les-Aubrais pour supprimer le gui s’étant multiplié sur de nombreux arbres notamment des érables. A l’aide de leurs cordes et de leurs élagueuses, ils ont enlevé le gui afin de permettre aux arbres de profiter à 100% des nutriments présents dans leur sève.

Découvrez en images l’intervention de Léo dans un érable du Parc du Poutyl à Olivet avec son collègue Romain !

 

Le saviez-vous ? Le gui a aussi des vertus ! Rappelez-vous la fameuse tradition d’une branche de gui à Noël (s’embrasser sous une branche de gui à Noël porterait bonheur), elle nous provient de nos ancêtres les Gaulois. Pour eux, il s’agissait d’une plante curative qui améliorait la longévité des Hommes. Le gui prodigue également des vertus médicinales. En transformant ses feuilles en infusion ou en un cataplasme, le gui peut lutter contre l’hypertension. Attention, il est nécessaire de consulter votre médecin traitant pour utiliser ce type de remède !

 

Pour en savoir plus sur nos savoir-faire en soin des arbres, contactez-nous au 0238610101 ou consultez notre page dédiée : taille et soin des arbres dans le Loiret !

La maladie de la suie des érables décryptée par Romain

La maladie de la suie des érables décryptée par Romain

Romain est grimpeur-élagueur depuis 7 ans chez Goueffon Élagage. En juin dernier, il est intervenu avec son équipe au Parc du Poutyl à Olivet pour abattre des arbresRomain : grimpeur-élagueur chez Goueffon Élagage victimes de la suie. Il revient sur les dangers de cette maladie et comment préserver nos végétaux !

La maladie de la suie des érables

La maladie de la suie des érables : c’est quoi ?

La suie est un champignon qui vient du Sud et des pays chauds. La maladie est diffusée par le vent : il transporte les spores du champignon dans l’air. Cette maladie touche majoritairement les érables et les spécimens fragilisés (soumis à des épisodes caniculaires notamment). Les spores entrent dans le bois. La suie va dessécher l’arbre de l’intérieur et donc l’affaiblir. L’écorce va se gonfler et éclater. Les spores vont surgir et se manifester par une poussière épaisse foncée, la « suie noire ».

L’arbre est malheureusement condamné et aucune solution n’existe encore à ce jour pour pallier ce phénomène ravageur. Des moyens de prévention existent cependant

 

 

 

La suie est aussi une des rares maladies des arbres qui touche également dangereusement l’Homme. La respiration des spores de la suie peut provoquer des difficultés respiratoires.

 

La maladie de la suie des érables : quels moyens de prévention?

Afin de pallier les risques liés à la suie, des solutions peuvent être mises en place dès la plantation des érables :

  • Bien choisir l’emplacement de la plantation de l’arbre en choisissant des zones ombragées afin de protéger les érables de la chaleur
  • Bien espacer suffisamment les arbres entre eux pour éviter qu’en grandissant les feuilles et les branches des arbres se touchent entre elles. Plus ils sont éloignés des uns des autres, moins la suie a de chance de se propager d’un arbre à un autre.

De manière générale, lorsqu’un érable est contaminé, il est nécessaire d’intervenir le plus rapidement possible pour pallier la diffusion du champignon.

 

La maladie de la suie des érables : des arbres touchés au Parc du Poutyl d’Olivet

Au Parc du Poutyl à Olivet, l’équipe Goueffon Élagage a dû intervenir pour abattre un érable remarquable victime de la suie. Plusieurs autres érables proches de l’érable remarquable avaient été contaminés également. Leurs feuilles étaient entrer en contact avec celles de l’érable remarquable.

Cela fait toujours mal au cœur d’abattre un arbre remarquable mais nous étions obligés d’intervenir pour préserver les autres spécimen.

Abattage d'érables victimes de la suie à Olivet

Besoin de conseils en soin des arbres ? Contactez l’équipe Goueffon Élagage au 0238610101, elle sera fera un plaisir de répondre à vos besoins. N’hésitez pas à consulter nos savoir-faire en abattage et démontage !

Retour sur la taille d’un cèdre tricentenaire à Saint-Pryvé-Saint-Mesmin

Nos grimpeurs-élagueurs Quentin et Rémi sont intervenus pour la taille d’un Cèdre du Liban tricentenaire. Les branches de ce dernier menaçaient la toiture de sa propriétaire et dépassaient sur la voie publique. Il était donc nécessaire sécuriser l’environnement de l’arbre avec une taille sanitaire.

Pour mener à bien cette action de grande ampleur, nos grimpeurs-élagueurs ont :

  • Vérifié les haubans (câbles métalliques pour maintenir les branches charpentières de l’arbre),
  • Élagué les branches côtés toit, parking et feux tricolores
  • Supprimé le bois mort.

Découvrez cette réalisation de taille en vidéo :

Vous aussi, confiez la taille de vos végétaux à nos spécialistes du soin aux arbres, contactez-nous ou venez nous rencontrer au 220 Rue Marigny à Semoy !

Bonne année 2022 !

Toute l’équipe Goueffon Élagage vous adresse ses meilleurs vœux pour l’année 2022 ! Les grimpeurs-élagueurs, chauffeurs et l’équipe d’encadrement et de secrétariat sont à l’écoute de vos besoins pour tailler, élaguer et prendre soin de vos arbres dans le Loiret.

Abattage d’un Séquoia pour préserver la sécurité des orléanais

Le Séquoia caractéristique de la place Halmagrand en plein centre-ville d’Orléans et situé face au bâtiment des assurances sociales a été abattu lundi 22 mars dernier.

Les équipes Goueffon Elagage sont intervenues pour l’abattage du Séquoia qui aura droit à une seconde vie. Découvrez tous les détails de cette opération exceptionnelle dans cet article.

 

Le Séquoia de la place Halmagrand : l’histoire d’un arbre connu des orléanais

Le Séquoia du centre-ville d’Orléans, apprécié des citoyens, avait souffert de la construction de la seconde ligne du tramway. Les travaux ont sectionné une partie des racines de l’arbre.

Petit à petit le Séquoia n’arrivait plus à s’approvisionner en nutriments. Ses grandes branches risquaient de tomber et la sécurité des passants était menacée, c’est pourquoi la ville a fait le choix de l’abattre et a fait appel à notre société pour réaliser cette opération.

Pour la petite anecdote, la majorité des orléanais pensait que le Séquoia était centenaire mais après l’étude des cernes de sa souche celui-ci n’aurait même pas atteint de demi-siècle.

L'abattage branche par branche du Séquoia de la place Halmagrand à Orléans

Préserver la sécurité des citoyens par l’abattage du Séquoia de la place Halmagrand

Clément et Thomas, grimpeurs-élagueurs chez Goueffon Elagage ont effectué un abattage par démontage. Le Séquoia étant planté en pleine zone urbaine, il était essentiel de protéger les bâtiments et le sol. Son abattage n’a pas pu se faire d’une pièce mais il a été réduit étape par étape.

La première étape de cet abattage fut de supprimer les branches les unes après les autres au fur et à mesure de l’ascension de l’élagueur. Dans un deuxième temps, l’élagueur à coupé le tronc morceaux par morceaux jusqu’à redescendre à quelques mètres du sol.

Enfin pour finir la dernière section de tronc fut abattue depuis le sol.

L’arbre étant intégralement réduit, il ne reste plus qu’à supprimer la souche.

 

Dorian, notre conducteur d’engins, s’en est chargé. Il a utilisé la méthode par rabotage qui consiste à broyer la souche et les racines apparentes pour faciliter une nouvelle plantation. Pour réaliser ce dessouchage, Dorian s’est servi d’une rogneuse.

Dessouchage du Séquoia place Halmagrand à Orléans

Les branches du Séquoia ont été ensuite broyées et recyclées. Le tronc de l’arbre va être quant à lui réutilisé dans un but culturel.

 

Transformation du Séquoia de la place Halmagrand : un hommage local et durable

Ayant conscience de l’amour des orléanais pour le Séquoia du centre-ville, la municipalité a décidé de lui redonner vie à travers une action culturel et artistique. En effet, la ville d’Orléans va confier le tronc de l’arbre à des sculpteurs pour créer deux animaux géants.

Le bois et l’écorce du Séquoia ayant de jolies teintes rougeâtres, nous pourrons prochainement découvrir un héron et un écureuil en ville issus de l’arbre, en référence à la Loire et à la biodiversité.

 

Retrouvez toute notre expertise en abattage et en dessouchage !

Jean-Marc SIPAN, PDG du Groupe J. Richard, transmet ses entreprises

Après plus de 20 ans d’investissement auprès du Groupe J. Richard, Jean-Marc SIPAN, PDG, transmettra ses entreprises le 30 juin 2021. Le PDG a engagé une transmission RSE en interne où ce sont des cadres qui reprennent les entreprises afin de faire perdurer la philosophie du Groupe J. Richard.

 

Une transmission RSE pour pérenniser la philosophie du Groupe J. Richard

En 2000, lorsqu’il a repris le flambeau derrière le fondateur du groupe Jacques RICHARD, Jean-Marc SIPAN s’est appliqué à assurer la satisfaction des clients comme celle des salariés.
Au fur et à mesure des années, plusieurs entreprises ont rejoint J. Richard : Hegy, ensuite Sauvegrain et plus récemment l’entreprise Goueffon. À chaque fois, les chefs d’entreprise l’ont fait pour les valeurs de l’entreprise J. Richard : qualité du travail et valeurs humaines.

Ces engagements et les considérations respectueuses de Jean-Marc SIPAN vis-à-vis de l’environnement ont permis au groupe d’entrer dans une démarche RSE. Le groupe a pour ambition d’être une entreprise éco-actuelle qui intègre les parties prenantes dans une démarche participative.

Pour assurer la pérennité de la philosophie actuelle du Groupe J. Richard, une formule adéquate a permis de répondre à cet objectif : confier les entreprises en interne à des cadres du groupe.

« En transmettant le Groupe J. Richard à des cadres internes qui ont participé à la mise en place de sa philosophie, je considère respecter l’ensemble de mes engagements et c’est, en fin de compte, ce qui me semble le plus important. Je pense ainsi réussir une transmission RSE », explique Jean-Marc SIPAN.

 

8 repreneurs pour poursuivre la démarche éco-actuelle du Groupe J. Richard

C’est durant l’hiver 2019 que le PDG a fait connaître aux managers du groupe sa volonté de prendre sa retraite en juin 2022 et de privilégier une transmission du groupe en interne. Un groupe de huit personnes s’est construit par la suite. Il regroupe des profils variés et complémentaires pour favoriser la réussite du projet.

Indépendamment des aspects juridiques et financiers inhérents à une telle transmission, les repreneurs ont particulièrement travaillé à définir les valeurs communes de l’entreprise : la satisfaction client, le bien-être des salariés et le respect de l’environnement, en totale adéquation avec celles déjà prônées par le Groupe J. Richard.

Par ailleurs, chacune des structures gardera son identité propre et son autonomie tout en développant les interactions commerciales, humaines et matérielles au sein du groupe.

Le Groupe J.Richard repris par 8 cadres internes au 1er juillet 2021

Le Groupe J.Richard reprit par 8 cadres internes au 1er juillet 2021

 

Jean-Marc SIPAN passe le flambeau le 30 juin 2021

Le transfert de compétences aux 8 repreneurs a été initié depuis quelques temps, les prochains mois permettront d’affiner sereinement la mise en place de la future organisation.

« Pleinement conscients de l’opportunité qui nous a été offerte de participer à un tel projet, nous nous engageons vis-à-vis de l’ensemble du personnel à nous investir pleinement pour assurer la pérennité du Groupe J. Richard, au profit de nos clients et partenaires. », expliquent les 8 repreneurs.

 

Utilisez le bouton ci-dessous pour télécharger notre communiqué de presse officiel !

Le phéro-ball : un traitement naturel contre la chenille processionnaire du pin

La chenille processionnaire se réfugie dans les branches en haut des pins. Vous avez certainement déjà remarqué ces nids blancs abritant les chenilles pendant l’hiver.

Au printemps, les chenilles processionnaires sortent de leur nid et descendent sur la terre ferme. Leurs poils, armés de crochets, représentent un danger sanitaire pour les végétaux mais également les animaux et les hommes.

Le traitement innovant par phéro-ball consiste à projeter un gel de phéromones pour limiter l’accouplement des papillons processionnaires du pin.

Découvrez le fonctionnement et les avantages du phéro-ball dans cet article !

 

La chenille processionnaire : quels dangers ?

Les papillons processionnaires du pin ne sont pas nocifs, a contrario, leur progéniture provoquent de nombreux désagréments.

Concernant les végétaux, les chenilles se nourrissent des épines du pin et entraînent un affaiblissement important de l’arbre.

Les poils des chenilles processionnaires contiennent un poison cutané. Ces poils s’échappent de leur thorax et de leur abdomen. Ils s’accrochent facilement aux poils des animaux mais également aux vêtements et à notre peau.

Les animaux et les hommes peuvent donc subir des réactions urticaires, des allergies importantes, des problèmes oculaires allant jusqu’aux difficultés respiratoires.

Pour pallier ces dangers, de nombreuses solutions existent et parmi elles le traitement par phéro-ball !

 

Le traitement par phéro-ball contre la chenille processionnaire : quels avantages ?

Le traitement phéro-ball s’applique facilement. Il s’agit de projeter des billes de phéromones dans les pins pendant la reproduction des papillons processionnaires, au printemps.

La capsule de ces billes est biodégradable ! Elle est conçue à partir de cire d’abeille.

A l’aide de pistolet (type paintball), nos spécialistes de l’arbre projettent 1 à 3 billes dans les pins. Elles dégagent ainsi le gel de phéromones qui va ainsi perturber le papillon processionnaire du pin mâle dans la recherche des femelles.

Le phéro-ball : un moyen naturel et afficace contre la chenille processionnaire du pin

 

La reproduction des papillons processionnaires sera donc limitée et le développement des chenilles considérablement réduit.

 

Le traitement par phéro-ball : 3 questions que vous vous posez.

Le traitement par phéro-ball perturbe-il d’autres insectes et/ou animaux ?

Non. Le traitement par phéro-ball trouble uniquement le papillon processionnaire du pin mâle.

A quel moment faut-il effectuer le traitement par phéro-ball ?

Le traitement par phéroball doit être réalisé au printemps pendant la sexualisation des papillons processionnaires du pin, soit de mars à mai.

Le traitement par phéro-ball est-il naturel ?

Oui. Les billes contiennent des phéromones, de l’eau et de la cire. Leur coquille est faite à base de cire d’abeille.

 

L’équipe Goueffon Elagage s’occupe du traitement par phéro-ball pour les espaces verts des collectivités, des entreprises et des particuliers. Contactez-nous dès maintenant pour en savoir plus !

Très bonne année 2021 !

Les équipes Goueffon Elagage vous transmettent leurs vœux 2021

Nos collaborateurs Goueffon Elagage vous souhaitent une excellente année 2021 ! Avec le Groupe J.Richard découvrez nos vœux en vidéo. Santé, créativité, évasion, sérénité et bien-être sont les mots phares de ce message.